Print Friendly, PDF & Email

Résolution de la croix

SpeecubingTips vous a présenté comment résoudre la croix sur un exemple à la page “résolution de la croix blanche” correspondant à la méthode simple. Sur cet exemple pour débutant, rien n’a été optimisé ; la croix blanche a été formée sur la face supérieure et avec l’utilisation de 9 mouvements.

Lars Vandenbergh a réalisé une étude (disponible sur son site internet) montrant que la croix peut être résolue dans tous les cas de figure en 8 mouvements maximum. Les statistiques sont les suivantes !

Nombre de mouvements pour résoudre la croixNombre de cas (sur 190080 configurations de départ)% du nombre de casCumul du nombre de cas (%)
010,00005inf. à 0,1
1150,008inf. à 0,1
21580,08inf. à 0,1
313940,70,8
498095,56,0
54638124,430,4
69725451,281,6
81020,05sup. à 99,9
81020,05100

Concrètement, cela signifie que dans plus de 80% des cas, la croix peut être résolue en 6 mouvements seulement ! Par ailleurs, une façon de faire baisser le nombre de mouvements requis est de s’entraîner à faire la croix en commençant non pas par la couleur blanche mais par toute autre couleur du cube. C’est ce qui s’appelle devenir “colour neutral” et donc être capable de résoudre le cube quelle que soit la couleur de la croix choisie au départ sans que ce choix n’influence le temps de résolution moyen.

Quelles sont les techniques pour réaliser la croix rapidement ?

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a pas de formule magique pour résoudre la croix. Cela passe toujours par un apprentissage plus ou moins long ! Il y a pourtant quelques notions à avoir en tête :

  • Connaître est la position des couleurs vis-à-vis des autres en fonction de la position du cube.

Dans le cas d’une croix blanche réalisée face blanche en bas :croix blanche résoluecroix blanche résoluecroix blanche résoluecroix blanche résolue

  1. L’arête bleu/blanche est toujours à l’opposé de l’arête verte/blanche et l’arête rouge/blanche et est toujours à l’opposé de l’arête orange/blanche.
  2. L’arête bleue/blanche est à gauche de celle rouge/blanche, l’arête verte/blanche est à droite de celle rouge/blanche, etc.

(Ceci se complique quand dans le cas du “coulor neutral” mais le principe est le même).

  • Ne pas se soucier de la position des arêtes par rapport aux centres lors de l’établissement de la croix

Sur ces exemples la croix est résolue, seule la position des arêtes ne correspond pas forcément aux couleurs des centres. Un seul mouvement est alors requis pour obtenir une croix formée :

croix résolue en placecroix résolue pas en placecroix résolue pas en placecroix résolue pas en place

Il existe la règle des trois couleurs utilisée notamment par Dan Harris et expliquée dans son livre “Speedscolving the Cube”. Cette technique n’est forcément partagée par tout le monde, il est préférable de s’entraîner à faire la croix plutôt que de s’attarder sur cette dernière. Elle notamment basée sur les principes exposés ci-dessus.

  • Mémoriser les mouvements à réaliser pendant la durée d’inspection pour aller plus vite (cas de la compétition)

Comment s’entraîner à résoudre la croix ?

Première méthode : réfléchir !

Seconde méthode : vous pouvez utiliser un outil comme celui intégré au chronomètre CStimer disponible sur SpeedCubingTips.eu  :

Ou bien des outils sur Android comme Twisty Timer qui présente le même type d’outil :

%d blogueurs aiment cette page :