Méthode EG 2x2x2

Introduction

La méthode EG (Erik-Gunnar) est une méthode pour résoudre le Pocket Cube ou cube 2x2x2 de manière très rapide. Elle a été proposée par Erik Akkersdijk et Gunnar Krig en 2006.

La méthode est composée d’uniquement 2 étapes : la première est étape est intuitive, la seconde demande l’apprentissage de 128 algorithmes répartis en 3 sets qui incluent les PBL de la méthode Ortega/Varasano et les CLL de la méthode CLL.

Attention, ce tuto n’est pas détaillé pas à pas, il faut être habitué avec les notations mouvements du cube. Si vous êtes débutant, nous vous conseillons de passer par la méthode simple 2x2x2.

Prérequis : merci de consulter la page Définitions et Notations avant de procéder à la lecture de ce tutoriel.

La méthode EG

Les 2 étapes de la méthode sont listées ci-dessous.

        1. Construction de la face inférieure (uniquement orientation des coins)
        2. Permutation des coins de la face inférieure et résolution de la face supérieure

Etape 1 : Face inférieure

Cette étape est simple car il suffit uniquement de positionner les coins orientés d’une face en face inférieure. Leur position relative n’est pas importante. La méthode CLL nécessite de bien positionner les coins les uns par rapport aux autres pour former une couche finalisée, ce n’est pas le cas dans la méthode EG.

Application à un exemple :

Le mélange utilisé pour cet exemple est :  U2 R’ F’ U’ R2 F’ R’ U’ F’ soit  Mélange 2x2x2 (face avant représentée à gauche)

Soit en version animée (nécessite Java) :

Nous allons positionner les coins de la face blanche correctement orientés en face inférieure. Attention, cette résolution n’est pas optimisée, la face blanche est utilisée dans ce tuto afin de mieux comprendre la seconde étape. Une résolution optimisée par la méthode EG passerait certainement par la face verte qui est résolue en 4-5 mouvements.

Pour vous positionner votre dans le même état que celui de notre exemple la face blanche est résolue comme suit : L’ y R U’ R’ L U L’ U L U’ L’ soit l’état suivant :

Mélange 2x2x2 et avec un mouvement y2 :Mélange 2x2x2

Soit en version animée (nécessite Java) :

 

Etape 2 : Application des algorithmes CLL, EG1 ou EG2

Méthode ZB

Introduction La méthode ZB a été proposée par Zbigniew Zborowski et Ron van Bruchem en 2002. C’est une méthode de résolution avancée de résolution couche par couche (LBL) comme la méthode CFOP par exemple. Elle constitue d’ailleurs une version optimisée de cette méthode. Etapes de la méthode ZB La méthode ZB comprends plusieurs étapes :

LSE – EOLR – Méthode Roux

Les LSE – EOLR permettent l’orientation des arêtes et le positionnement des 6 dernières arêtes dans la méthode Roux et gauche UL et droite UR (quand le cube est résolu) respectivement en position DF et DB, ceci quelle que soit leur orientation de départ (bonne ou mauvaise). Ce qui permet de faciliter leur résolution tout

LSE – EOLR

Les EOLR permettent l’orientation des arêtes et le positionnement des arêtes et gauche UL et droite UR (quand le cube est résolu) respectivement en position DF et DB, ceci quelle que soit leur orientation de départ (bonne ou mauvaise). Ce qui permet de faciliter leur résolution tout en conservant l’orientation des autres arêtes par un

Méthode Yau4 – Etape 3 – Résolution des 4 derniers centres

Thérorie

Cette étape consiste à résoudre 4 derniers centres en les positionnant correctement les uns par rapport aux autres en respectant la position des couleurs du cube et sans déconstruire les éléments mis en place lors des étapes précédentes à savoir les 3 arêtes de la croix déjà positionnées et les deux centres résolus.

Pour cela, si vous avez résolu votre “croix” sur la face de gauche, les mouvements se limiteront à l’utilisation des mouvements de type :

    • U (U, U2 et U’)
    • R (R, R’, R2)
    • Rw (Rw, Rw’ et Rw2)
    • 3Rw (3Rw, 3Rw’ et 3Rw2)

Si vous avez opté pour une résolution de la “croix” à droite, ce sont les mêmes mouvements sauf que les mouvements de type U, R, Rw et 3Rw sont à remplacer par des mouvements U, L, Lw et 3Lw.

Important – La tenue du cube est essentielle

Afin d’éviter de déconstruire la croix déjà résolue, il convient de bien tenir son cube afin d’éviter tout mouvement L si vous avez résolu la “croix” à gauche (ou tout mouvement R si votre “croix” est à droite). L’idéal est de maintenir en permanence votre pouce de la main gauche sur la face avant de la tranche gauche sur l’arrête déjà formée et l’annulaire (et le petit doigt) sur l’arête résolue en face arrière gauche. Durant toute la résolution des centres restant, il ne faut plus bouger votre main de cette position. Le même principe s’applique si vous avez résolu la “croix” à droite, mais avec la main droite. Ceci permet de conserver l’index et le majeur de la main (droite ou gauche) libre pour les mouvements U tout en évitant de toucher à la position des arêtes résolues.

Sur notre exemple, vous le pouce est à placer sur l’arête bleue/blanche située en FR et votre annulaire (et votre petit doigt) sur l’arête verte/blanche situé en BF
Votre autre main sera en charge des mouvements de type R, Rw et 3Rw et également U ou type L, Lw et 3Lw et U en fonction de la position de votre “croix”.

Il n’est pas forcément naturel de priver sa main gauche (ou droite) de mouvements, il faut donc un peu de pratique.

Application à l’exemple

Résolution du troisième centre

Si vous avez suivi ce tutoriel et cet exemple, votre cube doit être dans cette configuration :

Pour mieux suivre les mouvements des centres les arêtes non résolues sont masquées dans la suite du tutoriel, à l’exception de la dernière arête de la croix blanche.

Nous commencerons par le centre rouge qui pour lesquels les pièces centrales sont faciles à coupler, ces pièces sont situées en face avant et sous le cube. Nous allons principalement travailler sur la face supérieure du cube, nous ramenons ces arêtes en face supérieure et frontale avec un mouvement 3Rw puis nous les couplons avec des mouvement U 3Rw 3Rw U’ Rw’

Départ3RwU3RwU’Rw’

Puis nous stockons cette face résolue par exemple sur le dessous avec un mouvement Rw2.

Le résumé en animation (Attention sur l’animation les mouvements de type 3Rw sont représentés pars des mouvements équivalents composés de L et de x) :

Résolution du quatrième centre

Méthode Yau4 – Etape 2 – 3 premières arrêtes de la croix

Thérorie

Cette étape consiste à résoudre 3 arêtes adjacentes à un des deux centres formés à l’étape 1 et à les positionner correctement.

En d’autres termes, si vous avez optez à la première étape :

  • pour une résolution des centres jaune et blanc, vous pouvez choisir entre les wings comportant la couleur blanche ou celles comportant la couleur jaune,
  • pour une résolution des centres vert et bleu, vous pouvez choisir entre les wings comportant la couleur bleue ou celles comportant la couleur verte,
  • pour une résolution des centres rouge et orange, vous pouvez choisir entre les wings comportant la couleur rouge ou celles comportant la couleur orange.

Il y a deux écoles à ce stade :

  • soit laisser les centres opposés résolus à la première étape en les plaçant en dessus et en dessous du cube, puis résoudre les 3 première arête en formant la croix sur la face du dessous,
  • soit basculer le cube et travailler à la première étape en les plaçant à droite et à gauche du cube, puis résoudre les 3 première arête en formant la croix sur la face de gauche (généralement pour les droitiers) ou sur la face de droite (généralement pour le gauchers), .

Dans le cadre de ce tutoriel, nous résoudrons les arêtes pour les positionner sur la face de gauche et par conséquent, les centres opposés résolus seront situés à droite et à gauche du cube.

Attention, les 4 derniers centres n’étant pas résolus, il faudra positionner les arêtes en respectant la position des couleurs les unes par rapport aux autres. Par exemple si vous avez optez pour résoudre les arêtes blanches sur le côté gauche, lorsque si l’arête verte est résolue et placée sous le dessous à gauche, l’arête rouge sera à positionner à gauche sur le devant.

Application à l’exemple

Résolution de la première arête de la croix

Lors de la résolution des deux centres précédents, nous avions positionné la face jaune sur le côté droite et la face blanche sur le côté gauche. Nous choisissons de résoudre les arêtes blanches et de les positionner à gauche.

Afin de permettre un meilleur suivi des wings et de la résolution des arêtes, nous suivrons les mouvements sur une vue du cube ne montrant que les wings à résoudre et les centres résolus, comme ceci : La vue animé montrera l’ensemble des pièces.

En inspectant le cube, nous remarquons que les wings rouge/blanche sont situées sur la face de droite, nous allons les regrouper. Les centres des faces avant, arrière, du dessous et du dessous n’étant pas résolus, cela offre de nombreuses possibilités pour les regrouper/accoupler (edge pairing).

Par exemple, les wings rouge/blanche B’ U Lw2

Départ B’ULw2 que nous allons stocker sous le dessous à gauche par exemple en appliquant F2 D’ soit

 

 

Le résumé en animation :

Résolution de la seconde arête de la croix