Méthode Yau4 – Etape 3 – Résolution des 4 derniers centres

Thérorie

Cette étape consiste à résoudre 4 derniers centres en les positionnant correctement les uns par rapport aux autres en respectant la position des couleurs du cube et sans déconstruire les éléments mis en place lors des étapes précédentes à savoir les 3 arêtes de la croix déjà positionnées et les deux centres résolus.

Pour cela, si vous avez résolu votre “croix” sur la face de gauche, les mouvements se limiteront à l’utilisation des mouvements de type :

    • U (U, U2 et U’)
    • R (R, R’, R2)
    • Rw (Rw, Rw’ et Rw2)
    • 3Rw (3Rw, 3Rw’ et 3Rw2)

Si vous avez opté pour une résolution de la “croix” à droite, ce sont les mêmes mouvements sauf que les mouvements de type U, R, Rw et 3Rw sont à remplacer par des mouvements U, L, Lw et 3Lw.

Important – La tenue du cube est essentielle

Afin d’éviter de déconstruire la croix déjà résolue, il convient de bien tenir son cube afin d’éviter tout mouvement L si vous avez résolu la “croix” à gauche (ou tout mouvement R si votre “croix” est à droite). L’idéal est de maintenir en permanence votre pouce de la main gauche sur la face avant de la tranche gauche sur l’arrête déjà formée et l’annulaire (et le petit doigt) sur l’arête résolue en face arrière gauche. Durant toute la résolution des centres restant, il ne faut plus bouger votre main de cette position. Le même principe s’applique si vous avez résolu la “croix” à droite, mais avec la main droite. Ceci permet de conserver l’index et le majeur de la main (droite ou gauche) libre pour les mouvements U tout en évitant de toucher à la position des arêtes résolues.

Sur notre exemple, vous le pouce est à placer sur l’arête bleue/blanche située en FR et votre annulaire (et votre petit doigt) sur l’arête verte/blanche situé en BF
Votre autre main sera en charge des mouvements de type R, Rw et 3Rw et également U ou type L, Lw et 3Lw et U en fonction de la position de votre “croix”.

Il n’est pas forcément naturel de priver sa main gauche (ou droite) de mouvements, il faut donc un peu de pratique.

Application à l’exemple

Résolution du troisième centre

Si vous avez suivi ce tutoriel et cet exemple, votre cube doit être dans cette configuration :

Pour mieux suivre les mouvements des centres les arêtes non résolues sont masquées dans la suite du tutoriel, à l’exception de la dernière arête de la croix blanche.

Nous commencerons par le centre rouge qui pour lesquels les pièces centrales sont faciles à coupler, ces pièces sont situées en face avant et sous le cube. Nous allons principalement travailler sur la face supérieure du cube, nous ramenons ces arêtes en face supérieure et frontale avec un mouvement 3Rw puis nous les couplons avec des mouvement U 3Rw 3Rw U’ Rw’

Départ3RwU3RwU’Rw’

Puis nous stockons cette face résolue par exemple sur le dessous avec un mouvement Rw2.

Le résumé en animation (Attention sur l’animation les mouvements de type 3Rw sont représentés pars des mouvements équivalents composés de L et de x) :

Résolution du quatrième centre

Méthode Yau4 – Etape 2 – 3 premières arrêtes de la croix

Thérorie

Cette étape consiste à résoudre 3 arêtes adjacentes à un des deux centres formés à l’étape 1 et à les positionner correctement.

En d’autres termes, si vous avez optez à la première étape :

  • pour une résolution des centres jaune et blanc, vous pouvez choisir entre les wings comportant la couleur blanche ou celles comportant la couleur jaune,
  • pour une résolution des centres vert et bleu, vous pouvez choisir entre les wings comportant la couleur bleue ou celles comportant la couleur verte,
  • pour une résolution des centres rouge et orange, vous pouvez choisir entre les wings comportant la couleur rouge ou celles comportant la couleur orange.

Il y a deux écoles à ce stade :

  • soit laisser les centres opposés résolus à la première étape en les plaçant en dessus et en dessous du cube, puis résoudre les 3 première arête en formant la croix sur la face du dessous,
  • soit basculer le cube et travailler à la première étape en les plaçant à droite et à gauche du cube, puis résoudre les 3 première arête en formant la croix sur la face de gauche (généralement pour les droitiers) ou sur la face de droite (généralement pour le gauchers), .

Dans le cadre de ce tutoriel, nous résoudrons les arêtes pour les positionner sur la face de gauche et par conséquent, les centres opposés résolus seront situés à droite et à gauche du cube.

Attention, les 4 derniers centres n’étant pas résolus, il faudra positionner les arêtes en respectant la position des couleurs les unes par rapport aux autres. Par exemple si vous avez optez pour résoudre les arêtes blanches sur le côté gauche, lorsque si l’arête verte est résolue et placée sous le dessous à gauche, l’arête rouge sera à positionner à gauche sur le devant.

Application à l’exemple

Résolution de la première arête de la croix

Lors de la résolution des deux centres précédents, nous avions positionné la face jaune sur le côté droite et la face blanche sur le côté gauche. Nous choisissons de résoudre les arêtes blanches et de les positionner à gauche.

Afin de permettre un meilleur suivi des wings et de la résolution des arêtes, nous suivrons les mouvements sur une vue du cube ne montrant que les wings à résoudre et les centres résolus, comme ceci : La vue animé montrera l’ensemble des pièces.

En inspectant le cube, nous remarquons que les wings rouge/blanche sont situées sur la face de droite, nous allons les regrouper. Les centres des faces avant, arrière, du dessous et du dessous n’étant pas résolus, cela offre de nombreuses possibilités pour les regrouper/accoupler (edge pairing).

Par exemple, les wings rouge/blanche B’ U Lw2

Départ B’ULw2 que nous allons stocker sous le dessous à gauche par exemple en appliquant F2 D’ soit

 

 

Le résumé en animation :

Résolution de la seconde arête de la croix

Méthode Yau4 – Etape 5 – Résolution des arêtes – Réduction 3-2-3

Thérorie de la réduction 3-2-3

Dans le pire des cas à ce stade de la résolution, il reste 8 arêtes à résoudre. La méthode consiste à former 3 arêtes simultanément, puis 2 simulanément puis de résoudre les 3 dernières simultanément, d’où le nom de ce mode de réduction 3-2-3.

Attention, cette méthode ne marche pas toujours, notamment quand un ou plusieurs arêtes sont déjà résolues, toutefois, on peut utiliser le même principe pour résoudre une partie des arêtes non résolues, soit par 3 soit par 2. A un certain stade, il faudra se retourner vers les cas de résolution des deux dernières arêtes.

L’idée de la réduction 3-2-3 est assez simple, avec la croix résolue placée sous le dessous du cube, il suffit d’appliquer dans un premier temps un mouvement Dw’ pour “décaler” les centres, position les wings de manière à ce que lorsque que nous allons procéder à un mouvement Dw, les wings situées en face latérales s’accouplent avec les wings correspondantes pour former les arêtes (la wing bleue/jaune s’accouplera avec l’autre wing bleue/jaune par exemple). Pour se faire il faut bien sûr que les wings correspondantes soient bien positionnées, c’est là que réside la principale difficulté de cette technique : positionner correctement les wings.

A noter que l’on peut aussi “décaler” les centres en utilisant un mouvement Dw, Uw ou Uw’, c’est au choix du joueur, le tout sera de bien positionner les wings pour que quand le mouvement inverse sera réalisé, (Dw’, Uw’ ou Uw), les wings s’accouple correctement.

Afin de mieux comprendre cette méthode de réduction, il est préférable de l’expliquer sur un exemple concret, nous vous invitons à suivre l’exemple ci-dessous.

Application à l’exemple

Résoudre les 3 première arêtes simultanément

Si vous avez suivi ce tutoriel et cet exemple, votre cube doit être dans cette configuration : 

Pour mieux suivre les mouvements des arêtes, les coins ont masqués dans la suite du tutoriel.

“Décalons” les centres en excercant un mouvements Dw’ soit :

DépartDw’

Nous venons de décaler la wing jaune/rouge en position LF (devant à gauche). Lorsque nous allons exercer le mouvement Dw pour reformer le centre, cette wing se retrouvera en position FR (devant droit) comme le montre ce schéma.

Afin de réaliser un accouplement avec l’autre wings jaune/rouge à cette étape, il faut que cette dernière soit positionnée à la place de la wing verte/rouge, autrement dit, il faut place la wing jaune/rouge située en UR (haut droite) à la place de la verte rouge comme le montre ce schéma :

Pour se faire, il suffit d’exercer un mouvement U R U’ R’

Ensuite, nous repérons la wing bleue/rouge située en FR devra être couplée avec l’autre wing bleue/rouge situé en UR quand le mouvement Dw sera réalisée, il faut donc la positionnée en BR comme le montre le schéma ci-dessous :

Nous allons la positionner avec un mouvement y U’ F’ U F :

La troisième wing à positionner est la verte orange qui est située en UB, cette dernière doit prendre la place de la wings bleue/jaune située en BR

Nous allons la positionner avec un mouvement y U R U’ R’ :

Puis Dw

Trois arêtes viennent d’être résolue en même temps.

Attention, ne pas essayer de reproduire ce mouvement pour résoudre la quatrième arête, cela ne fonctionne pas !

Voici le résumé de cette étape en animation :

Résoudre les 2 arêtes suivantes

ZBLL (Zborowski-Bruchem Last Layer)

Les ZBLL sont normalement issus de la méthode ZB (Zborowski-Bruchem), le principe consiste à regrouper les OLL avec la croix formée et PLL de la méthode CFOP en limitant le nombre de mouvements. En d’autres termes, lorque la croix sur la face supérieure est formée, les ZBLL permettent de finaliser le cube en regroupant les

Valk Last Slot (VLS)

Les VLS sont un complément des WV qui ont été introduites par Mats Valk en 2009. C’est un complément du travail de Lucas Winter. Comme les WV, l’objectif des VLS est d’insérer la dernière paire F2L tout en orientant la face supérieure du cube.